Le romarin : comment le planter et l’entretenir ?


9 mars 2021 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Maison-Jardin



Le romarin est une plante très rustique provenant de la famille des labiacées. Elle s’intègre parfaitement dans les jardins grâce à sa facilité d’entretien. Dans la médecine nutritionnelle, ses effets bénéfiques favorisent l’excrétion urinaire et préviennent les ballonnements intestinaux. Comment mettre en terre cette plante et comment l’entretenir efficacement ?

Le romarin : comment la mettre en terre ?

À l’image de plusieurs autres plantes de sa famille, le romarin peut être cultivé sur tous les sols. En jardin comme à l’intérieur d’un pot, il peut se développer sur tout type de terre.

Le romarin en jardin

La mise en terre du romarin demande un processus généralement simple. Toutefois, deux petites conditions doivent être réunies avant l’opération. Primo, la zone de la mise en terre doit être un espace généralement bien ensoleillé. Secundo, cet espace doit être à l’abri des eaux stagnantes issues des pluies.

En général, ce sont des règles d’or à respecter pour planter du romarin dans votre jardin. Pour la mise en terre à proprement parler, il faut creuser un trou trois fois plus grand que la motte de l’arbuste du romarin. Ensuite, il faut poser l’arbuste au milieu du trou et le combler avec la terre du jardin.

À toutes fins utiles, il est conseillé de drainer le trou avec du gravier lorsque la terre est lourde. Au passage, il faut généralement prévoir un espacement de 2 à 4 mètres entre les arbustes plantés.

Le romarin en pot

Dans un pot ou dans une jardinière, le romarin peut également se cultiver sans difficulté. En effet, la plante peut survivre aussi bien sur les balcons ensoleillés que sur les bords de fenêtres. Bien évidemment, il faut lui réserver dans ces cas un entretien pointu et régulier. Dans cette dynamique, les spécialistes recommandent une technique assez pratique.

En effet, il s’avère indispensable de rempoter l’arbuste de temps à autre lorsque les racines de ce dernier commencent à s’étendre. Il convient cependant de faire attention au pouvoir mellifère de cette plante dans le cas d’une culture en pot. Elle peut en effet attirer facilement les abeilles et d’autres insectes.

Le romarin : comment l’entretenir ?

Pour l’entretien du romarin, il faut commencer par débarrasser les pieds de la plante des mauvaises herbes. Ensuite, si la culture se fait sur un sol pauvre, il est recommandé d’y ajouter du compost une fois tous les ans. Dans le même temps, l’arbuste peut être pulvérisé avec du purin de prêle s’il vit dans une région à climat humide.

Par ailleurs, les branches doivent être régulièrement taillées pour offrir à la plante une nouvelle beauté après la floraison. Seulement, il faut veiller à effectuer cette opération en dehors des périodes de gel.

Avis, infos et commentaires