Noureddine EL HANI
no-image-5827
L’espace peint se donne comme un miroir du geste ou le geste mis en miroir (doté d’une substance fixatrice) : les variations picturales se conforment presque au même rite, à la même é...

Noureddine EL HANI

L’espace peint se donne comme un miroir du geste ou le geste mis en miroir (doté d’une substance fixatrice) : les variations picturales se conforment presque au même rite, à la même évidence, à la même essence… De même que chez l’homme dit « primitif », c’est l’acte de tatouer, celui de danser, celui de conter,..qui constituent les rites, ce que je cherche à instaurer à travers toutes les libres variations, ce sont les traces de ce geste intérieur.

Détails de l'article


Catégorie

Noureddine EL HANI: thématique proche