Comment cultiver des plantes grasses ?
no-image-64753
Avec Succulentes.net : Les plantes grasses sont naturellement adaptées à pousser dans des régions arides. Elles sont très résistantes au manque d'eau et peuvent facilement résister à un jardinier débutant. ...

Comment cultiver des plantes grasses ?

Les plantes grasses sont adaptées au manque d’eau. Leurs feuilles, leurs tiges et parfois même leurs racines sont charnues et jouent le rôle de réservoir d’eau. Ainsi, elles peuvent survivre à des semaines ou des mois sans arrosage et sans pluie. Elles sont souvent capables de survivre à des températures élevées, mais aussi à des gelées. Car les déserts sont des milieux extrêmes. Ainsi ces plantes très résistantes peuvent être gardées comme plantes ornementales. Cet article vous présente comment cultiver facilement des plantes grasses.

Quels sont les besoins des plantes grasses ?

Les plantes grasses – que l’on appelle aussi plantes succulentes – ont des besoins simples à satisfaire. Comme toujours en jardinage, il faut créer des conditions proches de leur milieu naturel. Même si les plantes grasses se trouvent sur tous les continents – sauf l’Antarctique – elles peuvent être cultivées en suivant les trois règles fondamentales :

  • utiliser un sol drainant
  • arroser entre avril et septembre
  • placer vos plantes au soleil

Un sol drainant

Un sol drainant est un substrat qui laisse passer l’eau sans la retenir trop longtemps. Dans un sol drainant, les racines des plantes grasses ne restent pas longtemps trempées. Elles ne risquent pas de pourrir.

Pour obtenir un sol drainant, mélangez à parts égales de la terre de jardin, du terreau et du sable grossier non calcaire. Il existe aussi des mélanges prêts à l’emploi en vente dans toutes les jardineries.

L’arrosage

Les plantes grasses – sauf exception – n’aiment pas recevoir d’arrosage en hiver. Il faut les arroser pendant leur période de pousse. C’est-à-dire du mois d’avril jusqu’à fin septembre. Dans le sud de la France, il est possible de les arroser jusqu’à fin octobre. Mais ensuite c’est régime sec pour tout le monde ! Elles entrent alors en phase de repos végétatif.

Exposition ensoleillée

Les plantes grasses vivent souvent dans les régions arides où les arbres sont rares. L’ombre ne leur profite pas toujours et elles peuvent résister au plein soleil.

Néanmoins, il convient de faire attention aux plantes que vous achetez en jardinerie et qui ont été cultivées sous serre. Le passage au plein soleil devra se faire progressivement. Sinon les plantes risquent des brûlures sur les feuilles et les tiges.

Quelques espèces connues

Il existe des milliers d’espèces de plantes grasses et toutes ne sont pas des cactus. Si vous souhaitez collectionner des plantes grasses, vous aurez un choix très important. Mais voici quelques espèces communes et faciles à cultiver. Elles sont belles et parfaites pour les jardiniers débutants. Elles vont aussi de beaux cadeaux pour un anniversaire ou une fête des mères.

Coussin de belle-mère

Le coussins de belle-mère est un cactus originaire du Mexique. Les botanistes le nomment Echinocactus grusonii. On ne retrouve toujours au rayon cactées d’une jardinerie. Il est particulièrement ornemental avec ses nombreuses épines jaunes. Mais attention de ne pas vous y frotter. Sensations fortes garanties.

Yucca bleu du Mexique

Le yucca bleu du Mexique est aussi connu sous le nom scientifique de Yucca rostrata. Il ne s’agit pas d’un cactus, mais d’un parent de l’agave. Contrairement à ce dernier, le yucca ne meurt pas après la floraison. Il forme un tronc qui peut atteindre 3 mètres de hauteur. Son feuillage bleuté est très attractif.

Yucca rostrata est une plante résistante au froid qui peut survivre à -15°C et aux chutes de neige. Il peut être cultivé en pleine terre dans la plupart des régions de France. Mais à condition de respecter la formule suivante : sol drainant + arrosage adapté + exposition ensoleillée.

Aloès arborescents

L’aloès arborescents est une espèce de plante grasse que l’on retrouve communément dans les jardins du sud de la France. Ailleurs, elle est cultivée comme plante d’appartement. Mais pour éviter que ses feuilles ne s’étiolent par manque de soleil, il faut lui réserver une exposition très lumineuse.

Pied d’éléphant

Le pied d’éléphant ressemble à un yucca et il est aussi originaire du Mexique. Par contre, son feuilles ne se termine pas par une épines. Et la base de son tronc s’élargit avec les années et forme un caudex. Le nom scientifique du pied d’éléphant est Beaucarnea recurvata.

Il est très commun en jardinerie et il s’adapte facilement à la vie comme plante d’appartement. Dans le sud-est de la France, il est possible de le cultiver en pleine terre et en extérieur. Mais il n’apprécie pas les températures inférieures à -5°C.

Palmier de Madagascar

Cette espèce n’est pas à proprement un palmier. Bien qu’elle en ait l’apparence. Il s’agit d’un cousin des lauriers roses. C’est-à-dire un membre de la famille des Apocynacées. Son nom latin est Pachypodium lamerei. Il est originaire des forêts sèches de Madagascar. Son origine tropicale en fait une espèce sensible au gel. Un palmier de Madagascar doit donc être gardé à des températures au-dessus de +10°C. Il est alors de culture facile.

Baobab

Le baobab est un arbre géant dont l’image est associée à l’Afrique. Mais les botanistes connaissent plusieurs espèces de ces plantes succulentes. Une seule se trouve sur le continent africain. Huit sont endémiques de l’île de Madagascar. Et enfin une unique espèce est présente dans le nord de l’Australie.

Les baobabs est une plante facile à cultiver. Elle a les mêmes besoins que la plupart des plantes succulentes. Et comme le palmier de Madagascar, c’est une plante tropicale qui devra être conservée au dessus de +10°C. L’espèce que l’on retrouve le plus souvent dans le commerce est nommée par les botanistes Adansonia digitata.

Pour résumer

Les plantes grasses – que l’on nomme aussi plantes succulentes – sont très faciles à cultiver. La clé du succès est de leur offrir un mélange de terre bien drainant. Mais aussi de ne pas arroser d’octobre à mars. Enfin, placez vos plantes grasses au soleil, qu’elles soient gardées en pot sur un balcon ou bien plantées dans votre jardin.

Il est facile de trouver des plantes grasses dans les jardineries et les pépinières. Vous pouvez aussi en trouver sur les sites de vente spécialisés. N’hésitez pas à rejoindre une association de succulentophiles pour faire des échanges de plantules et de boutures.

Détails de l'article


Catégorie

Visiter le ! https://succulentes.net

Comment cultiver des plantes grasses ?: thématique proche